Published by:

“TV remains my number one source of entertainment, whether for its fiction or variety programmes. It also remains an important source of information despite the ubiquity of the Internet and social networks. It helps me escape when I get caught up in my creative work. It also makes me travel outside of my comfort zone. The creative value in certain programmes (such as Dancing with the stars) is so inspirational that it sparks the a new visual or audio environment for my music projects. I grew up in a country (Rwanda) where TV did not arrive until very late. Until I was 16, TV remained an elusive concept. I spent afternoons with friends who had access to the European satellite channels and this was my window to a dream world: the West! In this era of new media and the Internet, TV seems to be doing well… which proves that big events have not yet found a substitute and I am one of their major fans!”
[« La télé reste ma source de divertissement numéro 1, que ce soit par ses programmes de fiction ou de variétés. Elle reste aussi une source importante d’information malgré l’omniprésence du web et de ses réseaux sociaux. Elle me sert d’évasion quand je reste trop longtemps prisonnier de mon métier de créateur. Elle me fait voyager, hors de ce qui m’est trop familier. Il existe quelques programmes de variétés qui présentent un tel effort artistique (Danse avec les stars,…) qu’ils peuvent inspirer un univers visuel ou même sonore pour mes projets musicaux. J’ai grandi dans un pays (Rwanda) où la télé n’est arrivée que très tard donc jusqu’à mes 16 ans la télé est resté un concept inaccessible. Je passais des après-midis chez des amis qui avaient accès aux chaînes européennes par satellite. C’était ma fenêtre sur un monde qui faisait rêver, l’occident. La télé a l’air de plutôt bien survivre à l’ère des nouveaux médias, internet… Ce qui prouve que ses rendez-vous n’ont pas encore trouvé de substitut et je fais partie de ses grands clients ! »]

(For egta, EBU, ACT)